Qu’est-ce que le projet de transition professionnelle ?

Le projet de transition professionnelle ou CPF de transition, permet aux employés de s’absenter de son poste en vue de réaliser une formation pouvant les aider à changer de profession ou de métier. Dans cette pratique, le travailleur jouit d’un congé particulier durant son temps de travail. Le projet de transition professionnelle est donc un dispositif vous permettant de suivre une formation certifiée en dehors ou pendant votre temps de travail.

Qu’est-ce que le projet de transition professionnelle ?

Le projet de transition professionnelle est une option spécifique de mobilisation du compte personnel de formation. Il offre la possibilité aux salariés désirant d’entamer une nouvelle profession d’être financés pendant des formations attestées et qui ont un rapport avec leur projet. Ce projet de transition professionnelle se substitue à l’ancien congé individuel de formation qui a été supprimé récemment. Le CPF de transition est destiné pour les travailleurs du secteur privé en cours de contrat CDI, CDD, aux intermittents et aux intérimaires remplissant les conditions requises. Cette méthode permet la prise en charge du coût de la formation et le maintien d’une rémunération durant sa durée.

Quelles sont les démarches à effectuer auprès de l’employeur ?

D’une manière générale, si l’initiation enviée implique une interruption de son travail d’une durée de plus de 6 mois et de manière continue, le travailleur doit établir une demande rédigée à l’employeur au moins 120 jours, avant le début de l’apprentissage. Mais lorsque l’initiative désirée comporte une absence au travail de moins de 6 mois, le travailleur doit envoyer une requête écrite à l’employeur au plus tard 60 jours, avant la formation. Par ailleurs, le directeur doit répliquer à la demande du salarié dans les 30 jours suivant la réception de la lettre, sinon l’autorisation de congé est obtenue de plein droit.

Quels sont les impacts du CPF de transition sur le contrat de travail ?

En réalité, pendant le projet de transition professionnelle, l’employé est considéré comme stagiaire de la formation professionnelle. De ce fait, il est toujours garanti contre les éventuels risques liés au travail tout en bénéficiant du maintien de son assurance sociale. Au cours de cet intervalle, le contrat de travail est suspendu, mais non rompu et après la formation, le salarié réintègre son poste de travail.

Le projet de transition professionnelle est donc une modalité particulière permettant au salarié en congé de formation de conserver ses droits au sein de l’entreprise comme sa rémunération et son assurance sociale. Ce projet s’accomplit pendant le temps de travail.

Comment créer un environnement de bien-être au travail ?
Comment rédiger sa demande de formation et exposer ses motivations ?