Quel est le rôle du CHSCT ?

Le CHSCT est une organisation constituée en général par l’employeur, la délégation du personnel, les inspecteurs du travail et bien d’encore. Dédié à tous les personnels dans une entreprise en France, il doit veiller à ce que chaque salarié puisse jouir de leurs droits au niveau santé, hygiène et sécurité. Mais quel rôle tient vraiment le CHSCT ?

Rôle du CHSCT : prévenir les moindres dangers professionnels

Le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail contribue en fait à la protection de la santé mentale des employés dans une entreprise. Mais il contribue également à la tutelle de la santé physique de chaque salarié. Donc, il joue généralement un rôle très important au sein d’une entreprise.

A priori, le CHSCT doit prévenir toutes sortes de transformations dans les conditions de travail afin d’assurer au maximum la sécurité des employés avant tout. Ces modifications peuvent être par exemple concerner les outillages, les produits, l’organisation du travail et même les normes de productivité.  Vu ces changements qui peuvent survenir à tout moment, cette institution doit donc prévenir les dangers afin de protéger au mieux la santé d’autrui. Alors, pour être opérationnel, les membres de cette constitution peuvent suivre une formation de CHSCT pour monter davantage en compétence.

Mettre à point les conditions de travail

En plus de prévenir les risques professionnels, le CHSCT a aussi pour rôle d’améliorer les conditions de travail de chaque salarié. Pour cela, l’organisation vise à tout prix à laisser toujours une porte ouverte à des femmes pour n’importe quel type d’emploi, dans le cas où elles sont à la hauteur. Mais pour mettre à point les conditions de travail adéquates, le comité social et économique ou le CSE doit parfois suivre la formation CHSCT.

Faire des visites et des inspections du lieu de travail

Pour être plus opérationnel dans son travail, le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail doit faire quelques inspections afin d’analyser et d’enquêter sur le lieu. Cette procédure leur permet de bien étudier chaque moindre risque dans le milieu de travail et de prendre par la suite les mesures radicales importantes appropriées.

Plus intéressant, le nombre de leurs inspections est à peu près le même que les réunions ordinaires du comité. Mais en même temps, il va mener sa propre enquête sur les accidents de travail et sur les maladies de chaque employé. Voilà une façon de faire qui a révélé son efficacité maintes et maintes fois.

Burn out : quand l’investissement professionnel devient trop lourd à porter
Stress au travail : comment reconnaître le bon du mauvais stress ?